Ligue Catholique

Au sujet de la béatification de monseigneur Enrique Angelleli

Au sujet de la béatification de monseigneur Enrique Angelleli

Profondément soucieux et affectés par la ferme décision d'élever sur les autels Monseigneur Enrique Angelli comme martyr, en plus de la prise en compte de la documentation fournie et des témoignages s'y rapportant, mais aussi par la mémoire de milliers d'Argentins au sujet de son militantisme ouvert en faveur de l'engagement marxiste comprenant sa collaboration avec la lutte armée; de même les réserves fondées sur les circonstances de sa mort, nous les signataires nous prions à tous les responsables la suspension de sa béatification en prévision du scandale et du préjudice portés à la foi de l'Église

Buenos Aires, le 9 novembre 2018

Saint jean de Latran

Le Nonce Apostolique en Argentine

S.E.R. Mons. León Kalenga Badikebele

Avec notre plus grande considération

En tant que fils de l’Église, nous nous adressons à vous afin d’exprimer notre plus grande préoccupation et perplexité devant la clôture du procès en béatification de Monseigneur Enrique Angelli, par lequel on a mésestimé scandaleusement et de manière flagrante les objections fondées et sérieuses présentées opportunément tout le long de cette cause par un groupe formé par de nombreux professionnels en Droit, des fidèles et des évêques.

En effet, les décisions judiciaires et ecclésiastiques ont été ignorées dans lesquelles il n’y a pas assez de preuves pour qualifier sa mort par assassinat provoqué, alors qu’il existe de fortes preuves et même un témoignage personnel de tout le contraire de la version fallacieuse de son martyr apportée par le frère capucin Puigjané, lequel allait participer des années plus tard à un attentat terroriste contre une unité militaire, pour laquelle ce dernier a été condamné à une peine de prison.

Le témoignage personnel d’au moins trois évêques de notre pays a également été ignoré: Monseigneur Bernardo Witte (successeur d’Angelleli), Monsigneur Carmelo Juan Giaquinta et Monseigneur Antonio Baseotto, cette manière  est complètement irrégulière et inexplicable.

Parmi ces témoignages, ainsi que d’autres émanant de personnes extérieures à l’Église, un récit sans équivoque contraire à l’Évangile a été enregistré, semant la division parmi les fidèles, encourageant la discorde au sein du clergé et favorisant même explicitement la subversion armée de la guérilla marxiste en Argentine.

À partir de ces questions documentées, qui, par ailleurs, ont déjà été largement diffusées par la presse nationale et internationale, nous ajoutons cette lettre afin que l’on puisse prendre pleinement conscience de la gravité du problème, nous concluons:

a) que la mort de Mgr Enrique Angellelli ne peut être qualifiée de martyre, car elle n’était pas intentionnelle, encore moins par haine de la foi. b) que son militantisme étendu et prouvé dans le terrorisme marxiste, absolument incompatible avec la doctrine catholique, l’empêche complètement de devenir un modèle de vertu pour les fidèles de l’Église.

Nous considérons donc que si ces principes ne sont pas pris en compte, un scandale s’en suivra inévitablement pour de nombreux fidèles, au détriment du respect dû aux processus canoniques de l’Église, ainsi que du discrédit de la Congrégation pour la cause des saints. Apparemment, il opérerait sous de fortes pressions humaines se détournant de la justice et du témoignage forcé de la Vérité. Le récent message de la Conférence épiscopale argentine – « Rio Riojana Pâques, joie de l’Église » – dans cette perspective, non seulement ne contribue pas à la prétendue réconciliation des Argentins, mais a été reçu par de nombreuses âmes comme une trahison authentique et un mépris de leur foi.

Par conséquent, les soussignés implorent par votre intermédiaire, respectueusement mais énergiquement, envers chacun des responsables, la suspension de la béatification de l’ancien évêque de La Rioja prévue pour avril, pour laquelle nous interposons avec confiance l’appel spécial de Notre supplication à Notre-Dame du Rosaire, qui, en tant que Mère Auxiliaire des Chrétiens, nous a avertis à Fatima des erreurs du communisme et de son expansion résultant de notre manque de conversion.

PRIÈRE ANGOISSÉE

Notre-Dame du Très Saint Rosaire de Fatima, vous qui avez vaincu le communisme en Union soviétique, ne permettez pas à ses erreurs dispersées dans le monde entier de continuer à causer des ravages à l’Église que le Christ a appelé à être la Lumière du monde. 

Mère de Dieu, aujourd’hui, nous nous tournons vers vous avec désespoir parce que la confusion qui règne veut passer pour un martyr, ami des pauvres et exemple de pasteur de Mgr Angelleli, à qui un accident providentiel l’a libéré de continuer à nuire à vos fidèles avec les idéologies marxistes qui ont conduit à la lutte des classes, les haines intestinales et la perte de la foi.

Mère de Dieu, qui nous enseigne que le péché est le vrai mal et que l’enfer éternel en est la terrible conséquence, nous nous tournons vers vous pour obtenir la Grâce dans le bon combat de la foi contre l’apostasie, l’immoralité, l’avortement et l’idéologie du genre fondée sur le sexe.

Mère de Dieu, prenez soin de nous au sujet du matérialisme et du libéralisme. Mère de Dieu, faites les familles des écoles de la vraie doctrine catholique des familles chrétiennes, préservez-les de la fascination du monde et des médias. Mère de Dieu, qui a révélé que c’est par la luxure que plus d’âmes vont en enfer, prenez soin des prêtres pour qu’ils soient d’autres Christs, hommes, célibataires et saints à être des ministres dignes du Saint Sacrifice de l’Autel.

Mère de Dieu et Notre Mère, ne nous abandonne pas en cette heure malheureuse lorsque les cris de mort du monde se multiplient et que les trompettes des anges sont entendues, regarde-nous avec des yeux miséricordieux et augmente notre Foi, notre Espérance et notre Charité depuis que le Christ a prédit que la foi serait difficile à trouver, la Charité se restreindrait et son Vicaire lui-même, les démons le secoueraient comme la branche sous les rafales du vent violent.

0
Signatures atteintes